Avec la nouvelle télécabine de Valisera et les bâtiments construits dans le cadre de ce projet, Silvretta Montafon souhaite matérialiser de nouvelles tendances en matière de fonctionnement autonome d’une installation ainsi que de mobilité électrique et d’hôtellerie.
Photo : Silvretta Montafon / Stefan Kothner
Zutritts- u. Infosysteme

INTERVIEW ISR

Peter Marko : Le transport autonome de passagers en perspective

SILVRETTA MONTAFON Interview d’ISR avec Peter Marko, directeur de Silvretta Montafon Holding : Sur les avantages de la conception intégrée des stations, l’adoption du Dynamic Pricing en réponse à l’augmentation du coût de l’énergie et les chances qu’offre le transport autonome des passagers.

Créé par Dieter Krestel

ISR : Monsieur Marko, au cours de l’été 2022 a eu lieu l’inauguration officielle de la nouvelle télécabine de Valisera représentant un investissement de 72 millions d’Euros. Pourquoi cette installation a-t-elle une telle importance pour le domaine skiable de Silvretta Montafon ?

 Peter Marko :  Depuis que la Bank für Tirol und Vorarlberg – BTV a repris, en 2007, les domaines skiables de Silvretta Nova et Hochjoch et les a reliés, 245 millions d’euros ont été affectés jusqu’à ce jour à un programme d’investissements concernant en majeure partie les téléphériques et l’enneigement. La nouvelle télécabine de Valisera est en quelque sorte un des points forts de ces investissements : nous avons heureusement pu mettre ce projet d’avenir sur les rails avant la pandémie.

ISR : Dites-nous ce qui fait l’originalité de la nouvelle télécabine de Valisera ?

Peter Marko :La télécabine de Valisera est l’installation centrale du domaine skiable de Silvretta Montafon, entre autres parce qu’elle constitue la liaison la plus importante entre ces deux parties de notre domaine skiable. Tout comme avec l’ancienne télécabine 6 places de Valisera mise en service en 1981– c’était à l’époque une des premières télécabines débrayables – nous aimerions poser aussi de nouveaux jalons avec cette télécabine de Valisera. En premier lieu en ce qui concerne le « fonctionnement autonome », les thèmes E-mobilité/durabilité mais également avec de nouvelles idées concernant l’hôtellerie. Avec 50 points de recharge pour les voitures électriques, nous disposons à ce jour du plus vaste garage pour voitures électriques de tout le Vorarlberg. Je ne connais aucun autre domaine skiable, dans quelque pays que ce soit, qui mette à la disposition des skieurs plus de stations de recharge pour voitures électriques.

ISR : La nouvelle télécabine de Valisera a été mise en service dès la saison d’hiver 2021/2022. Comment se présente à ce jour votre expérience concernant le fonctionnement autonome ?

Peter Marko : Très bonne dans l’ensemble. Nous sommes fiers d’être, à l’échelle mondiale, une des premières entreprises de transport à câbles à utiliser le système Auro de Doppelmayer. Etant donné la pénurie actuelle de personnel, nous considérons le fonctionnement autonome des téléphériques comme la solution d’avenir. Notre secteur ne va pas pourvoir faire autrement que de se tourner vers un renforcement de l’automatisation. De nombreux emplois, comme précisément ceux concernés par le transport autonome des passagers, exigeront à l’avenir des qualifications plus poussées. Ceci peut constituer une incitation pour le personnel.

ISR : Vous pensez qu’à l’avenir d’autres télécabines et télésièges fonctionneront en mode autonome …

Peter Marko : Oui, et c’est une évolution techniquement passionnante. Nous estimons que le système Auro de Doppelmayer va aussi s’étendre aux télésièges. Nous discutons déjà la question.

ISR : La Silvretta Montafon Holding, ce sont non seulement les 35 installations desservant les 140 kilomètres de pistes de ce domaine skiable mais aussi plusieurs hôtels, 11 restaurants, 13 magasins d’articles de sport et deux écoles de ski. Où voyez-vos les avantages de ce système intégré qui est en fait exceptionnel en Autriche ?

Peter Marko : Nous avons en mains l’ensemble du savoir-faire et assumons pratiquement à nous seuls la responsabilité concernant la satisfaction de nos clients. Ce qui nous facilite la tâche par exemple au niveau de l’assurance-qualité étant donné que nous sommes ainsi en mesure de tout gérer. Quand un client nous adresse une réclamation, nous pouvons être sûrs que c’est bien nous que cela concerne. Ce qui nous permet de prendre rapidement et de façon efficace les mesures qui s’imposent. Par ailleurs, rien de plus simple pour les groupes de voyage et les organisateurs que d’acheter auprès de nous des forfaits globaux, du fait qu’ils n’aient qu’un seul interlocuteur. Et notre structure nous permet de réagir rapidement et à tous les niveaux aux nouvelles tendances et aux nouveaux défis.

ISR : Comment cette démarche intégrée se répercute-t-elle sur le tourisme d’été ?

Peter Marko : Pour l’instant, moins nettement qu’en hiver. Tandis qu’en hiver l’offre concernant les séjours en montagne est liée aux réservations et que les touristes viennent en premier lieu pour faire du ski, en été il y a nettement plus d’offres et de concurrents.  Mais l’été représente encore un très gros potentiel en ce qui nous concerne. Depuis trois ans nous nous employons intensément à développer aussi l’offre été.

ISR : Quels sont les classes de clients potentiels auxquels vous vous adressez en hiver ?

Peter Marko : Ce sont pour nous en premier lieu les skieurs – notamment parce que notre terrain est fait pour eux. Nous nous adressons principalement aux familles avec enfants de plus de 10 ans, autrement dit les familles venant avec des enfants qui savent déjà un peu skier. Du point de vue de l’origine géographique, nos clients viennent pour 50 % d’Allemagne, en particulier de la région de Bade-Würtemberg et de l’Ouest de la Bavière. Près de 20 % viennent des régions limitrophes de Suisse tandis que les habitants du Vorarlberg représentent en gros un cinquième des effectifs. Free-ride et Snowboard occupent traditionnellement une place importante chez nous qui avons pratiquement une tradition du Snowboard et des manifestations annexes dans les veines.

ISR : Un coût de 72 millions pour la nouvelle télécabine de Valisera : ceci représente en fait un investissement assez considérable. Quels autres projets d’investissements avez-vous pour l’avenir ?

Peter Marko : Dans notre secteur, on investit beaucoup ; la planification s’effectue toujours à long terme. En présence de la situation actuelle, nous avons mis la réalisation de gros projets en attente et nous nous sommes imposé un temps de réflexion jusqu’à ce que nous voyions clairement comment les choses évoluent. Nous réalisons en permanence des projets de moindre envergure, notamment en ce qui concerne le logement de notre personnel. Actuellement nous sommes en train de terminer une maison avec 58 unités de logement.

ISR : Le prix de l’énergie : une question particulièrement à l’ordre du jour …

Peter Marko : Voilà un gros point d’interrogation. Concernant l’électricité, nous avons la chance d’avoir pu l’acheter encore à de bonnes conditions pour l’hiver 2022/23. Mais qu’en sera-t-il ensuite ? Le gros problème, c’est que personne ne peut dire comment la situation va évoluer au cours des mois et des années qui viennent. Le système actuel du prix de l’électricité imposé n’est plus adapté.

ISR : Comment l’incertitude régnant actuellement à propos du coût de l’énergie et, d’une façon générale, l’augmentation des prix se répercutent-elle sur le prix des billets ?

Peter Marko : Pour ce qui est des forfaits saisonniers ou annuels nous allons augmenter les prix de 8,6 % pour le Pool Montafon-Brandnertal. Pour les billets journaliers ou les forfaits multijours, à partir de la saison d’hiver 2022/23 nous adopterons de façon conséquente le système du « Dynamic Pricing » utilisant un algorithme pour calculer dans chaque cas le prix actuel. La date de la réservation, le début des vacances, la météo et la demande influent sur le prix. Qui réserve tôt profite de meilleurs prix, qui se présente aux caisses pendant la haute saison par un temps radieux paie nettement plus cher. Les ventes en ligne vont bien sûr augmenter nettement.

ISR : Nous vous remercions pour cet entretien.

Cet interview a été réalisé le 1er août 2022

Photo : Silvretta Montafon / Stefan Kothner
Peter Marko, directeur de la Silvretta Montafon Holding
Photo : Silvretta Montafon / Stefan Kothner

Ils comptent parmi les groupes dont on sous-évalue le plus l’importance : les teenagers entre dix et quatorze ans. L’Institut autrichien de recherche…

Lire la suite
Photo : Roman Gric

REPORTAGE ISR (Grisons) Un télésiège biplace á attaches fixes donne accès à Alp Languard : avec sa déviation horizontale de 32,5°, une installation…

Lire la suite
Photo: Borer Lift AG

La Région de Wasserfallen près de Bâle (CH) est une ancienne petite station de ski aujourd’hui appréciée plus spécialement pour ses pistes de luge et…

Lire la suite
Photo: Axess

En Catalogne, la société de chemins de fer Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya poursuit la numérisation de ses transports ferroviaires et de…

Lire la suite

Au cours de ses activités professionnelles dans le domaine de la technique des transports à câbles – en tant qu’assistant de l’enseignement supérieur,…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons publié dans nos douze derniers cahiers une série d’articles sur les notions…

Lire la suite
Photo: Sunkid

La société Sunkid et son Moving Carpet fêtent leur 25e anniversaire.

Lire la suite

Ce qui plait tout spécialement aux enfants et aux familles lorsque, dans les milieux du tourisme nous conjuguons les avantages de deux tendances…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons décidé de publier, répartis sur plusieurs cahiers, une série d’articles sur…

Lire la suite
Photo: TechnoAlpin

Toujours à l’avant-garde de l’innovation en matière d’enneigement, TechnoAlpin met désormais au service des domaines skiables sa Snowmaster-App qui…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons décidé de publier, répartis sur plusieurs cahiers, une série d’articles sur…

Lire la suite
Photo: Kässbohrer Geländefahrzeug AG

Il y a déjà une dizaine d’années que le PistenBully 600 E+ à motorisation hybride diesel électrique figure à la gamme de produits de la société…

Lire la suite
Photo: Mise à disposition

Deux salons d’une extrême importance pour la profession des transports à câbles ont eu lieu en septembre 2020 en dépit des restrictions imposées aux…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons décidé de publier, répartis sur plusieurs cahiers, une série d’articles sur…

Lire la suite