L’unique pylône d’angle, avec une déviation de 27°, de la télécabine du village d’Adelboden
Photo: Roman Gric
Téléphériques

DESTÉLÉPHÉRIQUES SORTANT DE L’ORDINAIRE

Le téléphérique à station d’angle d’Adelboden

REPORAGE ISR Il y a plus de 30 ans Adelboden s’était dotée d’un téléphérique à va-et-vient à station d’angle avec trains de cabines unique en son genre, destiné à relier la gare aval du téléphérique du Silleren au bourg situé plus haut.

Créé par Roman Gric

Adelboden, localité nichée au fond de la vallée d’Engstligen, avait déjà ouvert une pension de famille en 1873. Après l’inauguration de la route d’accès, en 1884, on assista rapidement à la construction de nouveaux hôtels, destinés au départ à accueillir les estivants. A partir de 1901, Adelboden allait aussi établir sa renommée en tant que station climatique hivernale.

Le premier téléphérique installé dans la région pour accéder à l’Alpe d’Engstligen était une installation à va-et-vient à cabines 4 places, ayant obtenu une concession pour le transport de marchandises et autorisée également à transporter des personnes par arrêté du Conseil exécutif du Canton de Berne. C’était, après le légendaire téléphérique du Wetterhorn (utilisé de 1908 à 1914) la seconde installation publique de transport à câbles du Canton de Berne.

Aujourd’hui, Adelboden compte 24 hôtels, 800 appartements de vacances, 28 structures d’hébergement pour groupes, trois terrains de camping et 40 restaurants. Cette localité fait partie du domaine skiable d’Adelboden-Lenk. Avec ses 204 kilomètres de pistes, 70 téléphériques et téléskis, plus de 30 installations ludiques, sans compter la fameuse piste de slalom géant de coupe du monde de Chuenisbärgli, Adelboden-Lenk compte au nombre des domaines skiables Top4 de l’Oberland bernois.

Nouveaux aménagements au cours des années 1990

Adelboden appartient à une région extrêmement diversifiée, englobant de multiples zones topographiquement autonomes, reliées par des bus partant du bourg d’Adelboden. C’est là un point qui, au cours des années 1980, fit germer l’idée de nouveaux aménagements incluant l’exploitation touristique de l’Alpe du Silleren au-dessus d’Adelboden ainsi que la construction d’un long téléphérique de desserte. Et c’est ainsi que put être inaugurée en 1990 la télécabine 6 places, en deux tronçons, d’une longueur totale de 4.365 m, partant de Oey, un quartier d’Adelboden, pour accéder au Sillerenbühl en passant par Bergläger. Cette installation Von Roll qui fonctionne été comme hiver est sans aucun doute le téléphérique le plus important d’Adelboden.

La télécabine donnant accès au centre du village

L’aménagement de la région du Silleren allait s’accompagner d’une réorganisation de l’accès au village d’Adelboden. C’est ainsi qu’une installation de transport à câbles techniquement unique en son genre relie désormais le centre du village, sur la hauteur, à la gare aval du téléphérique du Silleren à Oey, où se trouvent les parkings.

Il s’agit d’un téléphérique monocâble à va-et-vient à trains de cabines avec deux cabines par voie. La gare aval de cette installation – qui s’insère entre les maisons du village et passe sur une partie du trajet au-dessus d’un ravin boisé – se trouve immédiatement à côté de la gare aval de la télécabine du Silleren, à 1.262 m d’altitude, tandis que la gare amont est située à proximité de la route traversant le village. Il a bien sûr fallu adapter le tracé – de 439 m seulement – aux conditions existantes, ce qui nécessitait une déviation de 27° en direction de l’Ouest vers le milieu de la ligne.

Pour assurer la déviation latérale du câble porteur-tracteur et le passage des pinces fixes dans la courbe, les cabines passent sur le pylône d’angle, sur les deux voies du côté convexe de la courbe. La déviation du câble porteur-tracteur est assurée par plusieurs galets horizontaux disposés en alternance avec les galets-supports verticaux du pylône d’angle. Par voie de conséquence, les pylônes de ligne présentent eux-aussi des têtes asymétriques, avec les trains de galets. Les trains de galets des deux voies

sont disposés du même côté en porte-à-faux ; de même, les suspentes des véhicules sont orientées du même côté sur les deux voies. Le pylône d’angle lui-même est une construction complexe en treillis métallique, avec une console unilatérale formant plusieurs coudes sur laquelle sont fixés les groupes de trains de galets.

L’entraînement et le dispositif hydraulique de tension du câble porteur-tracteur se trouvent à la gare aval. La motrice d’origine, à courant continu, a été remplacée en 2008, en même temps que le nouvel équipement contrôle-commande, par un entraînement avec moteur à courant triphasé et convertisseur de fréquence. Les cabines 12 places de Gangloff sont fixées chacune à deux suspentes en acier profilé et solidarisées avec le câble moyennant deux pinces fixes Städeli avec frein accumulateur. Pour assurer la fluidité de l’embarquement et du débarquement les cabines ont une porte de chaque côté. L’ouverture et la fermeture des portes s’effectuent grâce à des barres mobiles situées dans le sol des gares. En été, une des cabines passagers est remplacée par une cabine de transport pour trottinettes. La télécabine fonctionne alors à la vitesse maximum de 5,0 m/s.

La gare amont, de volume relativement réduit et dont l’aspect évoque un chalet de l’Oberland bernois, s’inscrit harmonieusement dans l’ensemble du village ; la gare aval est intégrée dans l’ensemble station et infrastructure de la télécabine du Silleren.

Remplacement de la télécabine du Silleren

L’entretien de la télécabine 6 places de l’Alpe du Silleren, installation de desserte comptant désormais plus de 30 années d’existence, est de plus en plus coûteux. D’autre part, le trajet qui dure plus de 25 minutes ne correspond plus vraiment aux exigences de confort actuelles. On est donc à la recherche d’une solution de remplacement efficace. La Bergbahnen Adelboden AG étudie par conséquent la possibilité de réaliser une liaison entre Oey et Silleren, sans station intermédiaire à Bergläger. La société envisage la construction d’une Direttissima de 3.580 m de long – une télécabine confortable à véhicules 10 places de la génération D-Line qui survolerait à 30 ou 40 m de hauteur la dépression de la vallée du Gilbach. La nouvelle gare aval serait reliée directement aux transports publics et la durée du trajet devrait être inférieure à 11 minutes. Pour le moment on ne compte pas réaliser ce projet avant 2026. Pendant les travaux sur le trajet Oey – Bergläger, il sera toujours possible de prendre la télécabine 6 places de Bergläger à Sillerenbühl. La télécabine du village restera elle aussi en service.

Photo: Roman Gric
Le pylône d’angle vu de la cabine
Photo: Roman Gric
Photo: Roman Gric
La déviation du câble porteur-tracteur s’effectue moyennant plusieurs galets horizontaux (flèche rouge) disposés alternativement avec les galets-support verticaux sur le pylône d’angle.
Photo: Roman Gric
Photo: Roman Gric
Passage, du côté « inhabituel », sur l’un des pylônes de ligne.
Photo: Roman Gric
Photo: Roman Gric
En été, l’une des quatre cabines passagers est remplacée par une cabine de transport pour trottinettes. Sur la photo, quai de la gare aval.
Photo: Roman Gric

Caractéristiques techniques

Adelboden Oey – Adelboden Dorf (Installation monocâble à va-et-vient à trains de cabines avec pylône d’angle - déviation de 27°)

Altitude gare aval1.262 m
Altitude gare amont1.349 m
Longueur selon la pente439 m
Nombre de pylônes9 m
Diamètre du câble porteur-tracteur48 mm
Entraînementgare aval
Puissance motrice200 kW
Mise en tensiongare aval
Nombre de cabines2 x 2
Capacité d’une cabine12 personnes
Durée du trajet2,5 min
Vitesse maxi.5,0 m/s
Débit maxi.500 P/h

Sociétés ayant participé à la construction :

Fabricant, année de constructionStädeli-Lift AG, 1990
CommandeSisag, 2008
CabinesGangloff
ArchitectesKünzi + Knutti Adelboden

 


Photo : Silvretta Montafon / Stefan Kothner

SILVRETTA MONTAFON Interview d’ISR avec Peter Marko, directeur de Silvretta Montafon Holding : Sur les avantages de la conception intégrée des…

Lire la suite

Ils comptent parmi les groupes dont on sous-évalue le plus l’importance : les teenagers entre dix et quatorze ans. L’Institut autrichien de recherche…

Lire la suite
Photo : Roman Gric

REPORTAGE ISR (Grisons) Un télésiège biplace á attaches fixes donne accès à Alp Languard : avec sa déviation horizontale de 32,5°, une installation…

Lire la suite
Photo: Borer Lift AG

La Région de Wasserfallen près de Bâle (CH) est une ancienne petite station de ski aujourd’hui appréciée plus spécialement pour ses pistes de luge et…

Lire la suite
Photo: Axess

En Catalogne, la société de chemins de fer Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya poursuit la numérisation de ses transports ferroviaires et de…

Lire la suite

Au cours de ses activités professionnelles dans le domaine de la technique des transports à câbles – en tant qu’assistant de l’enseignement supérieur,…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons publié dans nos douze derniers cahiers une série d’articles sur les notions…

Lire la suite
Photo: Sunkid

La société Sunkid et son Moving Carpet fêtent leur 25e anniversaire.

Lire la suite

Ce qui plait tout spécialement aux enfants et aux familles lorsque, dans les milieux du tourisme nous conjuguons les avantages de deux tendances…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons décidé de publier, répartis sur plusieurs cahiers, une série d’articles sur…

Lire la suite
Photo: TechnoAlpin

Toujours à l’avant-garde de l’innovation en matière d’enneigement, TechnoAlpin met désormais au service des domaines skiables sa Snowmaster-App qui…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons décidé de publier, répartis sur plusieurs cahiers, une série d’articles sur…

Lire la suite
Photo: Kässbohrer Geländefahrzeug AG

Il y a déjà une dizaine d’années que le PistenBully 600 E+ à motorisation hybride diesel électrique figure à la gamme de produits de la société…

Lire la suite
Photo: Mise à disposition

Deux salons d’une extrême importance pour la profession des transports à câbles ont eu lieu en septembre 2020 en dépit des restrictions imposées aux…

Lire la suite

Suite à une incitation provenant du cercle des lecteurs d’ISR, nous avons décidé de publier, répartis sur plusieurs cahiers, une série d’articles sur…

Lire la suite