Cabines

Une révolution dans les transports urbains

Ankara s’apprête à mettre en service en 2014 le plus gros téléphérique urbain du continent eurasien – et cette fois encore les cabines ont été fournies par Sigma, le fabricant français réputé, membre du Groupe Leitner.

Ce projet pharaonique démontre de façon impressionnante les avantages de l’application du câble aux transports urbains dans les grosses agglomérations. En empruntant le téléphérique qui va désormais relier le quartier de Sentepe à la station de métro Yenimahalle, en plein centre de la ville, les habitants de la métropole turque pourront désormais en quelque sorte prendre la voie des airs pour échapper aux bouchons qui bloquent la circulation dans les rues.

Une solution écologique
La nouvelle ligne qui s’étend sur plus de 3 kilomètres aura 4 stations.

106 cabines Diamond 10 places assises circuleront toute l’année de 5 heures du matin à 11 heures du soir. Cette installation affichant un débit horaire de 2400 pers/heure assure une circulation fluide ; outre l’aspect pratique de ce mode de transport, le téléphérique permet de réduire considérablement les rejets de CO2, l’environnement est gagnant.

Un moyen de transport agréable à utiliser
Rapide et efficace, le nouveau téléphérique se distingue également par son confort et son esthétique : dotées de sièges chauffants et d’un système d’éclairage pour la nuit, les cabines qui survolent la ville à 60 m du sol offrent aux passagers une vue fantastique sur le paysage urbain. Il a également été prévu deux cabines VIP avec sièges en cuir, miniréfrigérateur et système audio pour MP3.

Après leur mise en place à Barcelone, HongKong, New York, Medellin et Rio de Janeiro, les cabines Sigma soulignent une fois de plus l’importance des téléphériques urbains et confirment leur adéquation aux besoins des mégapoles du 21e siècle.

Ce téléphérique urbain spectaculaire implanté en pleine ville d’Ankara portera à 536 le nombre des cabines Diamond installées en Turquie depuis 2005, à savoir à Istanbul, Bergama, Erzincan, Gaziantep et Ordu. Photo: Sigma

Cabines

Une révolution dans les transports urbains

Ankara s’apprête à mettre en service en 2014 le plus gros téléphérique urbain du continent eurasien – et cette fois encore les cabines ont été fournies par Sigma, le fabricant français réputé, membre du Groupe Leitner.

Ce projet pharaonique démontre de façon impressionnante les avantages de l’application du câble aux transports urbains dans les grosses agglomérations. En empruntant le téléphérique qui va désormais relier le quartier de Sentepe à la station de métro Yenimahalle, en plein centre de la ville, les habitants de la métropole turque pourront désormais en quelque sorte prendre la voie des airs pour échapper aux bouchons qui bloquent la circulation dans les rues.

Une solution écologique
La nouvelle ligne qui s’étend sur plus de 3 kilomètres aura 4 stations.

106 cabines Diamond 10 places assises circuleront toute l’année de 5 heures du matin à 11 heures du soir. Cette installation affichant un débit horaire de 2400 pers/heure assure une circulation fluide ; outre l’aspect pratique de ce mode de transport, le téléphérique permet de réduire considérablement les rejets de CO2, l’environnement est gagnant.

Un moyen de transport agréable à utiliser
Rapide et efficace, le nouveau téléphérique se distingue également par son confort et son esthétique : dotées de sièges chauffants et d’un système d’éclairage pour la nuit, les cabines qui survolent la ville à 60 m du sol offrent aux passagers une vue fantastique sur le paysage urbain. Il a également été prévu deux cabines VIP avec sièges en cuir, miniréfrigérateur et système audio pour MP3.

Après leur mise en place à Barcelone, HongKong, New York, Medellin et Rio de Janeiro, les cabines Sigma soulignent une fois de plus l’importance des téléphériques urbains et confirment leur adéquation aux besoins des mégapoles du 21e siècle.

Ce téléphérique urbain spectaculaire implanté en pleine ville d’Ankara portera à 536 le nombre des cabines Diamond installées en Turquie depuis 2005, à savoir à Istanbul, Bergama, Erzincan, Gaziantep et Ordu. Photo: Sigma

Abonnement & Information media