Dameuses

Le Leitwolf en plein essor

Le décalage parallèle de la fraise : une innovation d’ores et déjà plébiscitée.

Le Leitwolf a pris son essor à la fin de l’année dernière, date des premières livraisons dans divers domaines skiables européens. Les futurs utilisateurs attendaient impatiemment le dernier-né de la lignée ; et leurs espoirs se sont de toute évidence avérés justifiés à en juger par la joie avec laquelle ils l’ont accueilli et leur enthousiasme dès la première prise en main. Ce qui fait la singularité du nouveau Leitwolf ? C’est une fois de plus l’innovation technique, avec des équipements sophistiqués uniques au monde ; et bien sûr les performances exceptionnelles de cette dameuse qui permettent d’obtenir des pistes aux conditions parfaites, sans compromis. Les utilisateurs le confirment.

Une peinture sortant de l’ordinaire

Stylé, tout de noir mat vêtu, et équipé de son treuil Automatic, le Leitwolf a produit une vive impression à son arrivée à Verbier. Avec un couple de 2.200 Nm et une puissance de 510 ch. (375 kW), ce véhicule doté de la toute dernière technologie RCS, satisfait à la nouvelle norme Euromot IIIB/TIER 4i. La supériorité technologique du Leitwolf reflète d’ailleurs parfaitement le caractère de Téléverbier qui est aux côtés de Nendaz, Veysonnaz et Thyon le quatrième joyau des 4 Vallées, le plus vaste domaine skiable connecté en Suisse, avec ses 400 kilomètres de pistes et ses 100 remontées mécaniques. « Le Leitwolf est absolument dans l’esprit d’innovation de notre société actuelle » déclarait Eric-A. Balet, directeur général de Téléverbier SA.

Un chef d’œuvre de technologie

Les stations de Villars et St-Moritz se disent elles aussi pleinement satisfaites ; elles apprécient avant tout les nouvelles solutions techniques dont bénéficie le Leitwolf et son rendement exceptionnel. Ce que Eric A. Balet, de Téléverbier commente en ces termes : « La largeur de 4,5 m des chenilles augmente le rendement de damage et permet en même temps d’obtenir des pistes d’une qualité remarquable, tout à fait comme nos clients les aiment. Quant à nos conducteurs, ils apprécient beaucoup les innovations apportées sur le nouveau Leitwolf, notamment le décalage parallèle de la fraise et le train de roulement actif ».

Et c’est bien une nouvelle prouesse technologique que ce système de décalage parallèle qui permet la détermination du comportement de la fraise au choix en mode parallèle ou libre, en fonction de la situation. Par ailleurs, le Leitwolf mesure 4,5 m de large au niveau des chenilles, soit 294 mm de plus que les véhicules comparables. La lame Master dont la largeur a été augmentée de 280 mm assure une plus grande force de poussée en même temps qu’une remarquable précision des bords de piste.

Même succès en Norvège

Le Leitwolf a convaincu aussi les Norvégiens. Les stations de Hafjell et Kvitfjell viennent effectivement de se doter d’un Leitwolf avec treuil : et dès les premières prises en main les utilisateurs n’en finissaient pas de s’extasier : « Conduire le Leitwolf, c’est super, il a une puissance énorme et tellement de traits impressionnants, comme le décalage parallèle de la fraise ou le système à secousses de la lame », s’extasie Espen Børresen qui travaille à l’Oslo Vinterpark de Tryvann. Les managers de Hafjell et Kvitfjell sont eux aussi stupéfaits par les performances et le confort du Leitwolf. « C’est une dameuse remarquablement fiable et d’une puissance extraordinaire ! Nous apprécions aussi beaucoup le confort de la cabine qui rendra le travail encore plus agréable pour nos conducteurs ! » devait déclarer Ole Erik Aasen responsable des engins de damage de Hafjell.

D'autres exemplaires ont été livrés en Allemagne, en Autriche, en Italie et en République tchèque. Et la voie du succès reste bien tracée pour 2014 puisque de nombreux autres domaines skiables attendent déjà, en se réjouissant à l’avance, l’arrivée prochaine de leur Leitwolf.

Une peinture hors du commun pour le Leitwolf : noir mat. Photo : Prinoth

Dameuses

Le Leitwolf en plein essor

Le décalage parallèle de la fraise : une innovation d’ores et déjà plébiscitée.

Le Leitwolf a pris son essor à la fin de l’année dernière, date des premières livraisons dans divers domaines skiables européens. Les futurs utilisateurs attendaient impatiemment le dernier-né de la lignée ; et leurs espoirs se sont de toute évidence avérés justifiés à en juger par la joie avec laquelle ils l’ont accueilli et leur enthousiasme dès la première prise en main. Ce qui fait la singularité du nouveau Leitwolf ? C’est une fois de plus l’innovation technique, avec des équipements sophistiqués uniques au monde ; et bien sûr les performances exceptionnelles de cette dameuse qui permettent d’obtenir des pistes aux conditions parfaites, sans compromis. Les utilisateurs le confirment.

Une peinture sortant de l’ordinaire

Stylé, tout de noir mat vêtu, et équipé de son treuil Automatic, le Leitwolf a produit une vive impression à son arrivée à Verbier. Avec un couple de 2.200 Nm et une puissance de 510 ch. (375 kW), ce véhicule doté de la toute dernière technologie RCS, satisfait à la nouvelle norme Euromot IIIB/TIER 4i. La supériorité technologique du Leitwolf reflète d’ailleurs parfaitement le caractère de Téléverbier qui est aux côtés de Nendaz, Veysonnaz et Thyon le quatrième joyau des 4 Vallées, le plus vaste domaine skiable connecté en Suisse, avec ses 400 kilomètres de pistes et ses 100 remontées mécaniques. « Le Leitwolf est absolument dans l’esprit d’innovation de notre société actuelle » déclarait Eric-A. Balet, directeur général de Téléverbier SA.

Un chef d’œuvre de technologie

Les stations de Villars et St-Moritz se disent elles aussi pleinement satisfaites ; elles apprécient avant tout les nouvelles solutions techniques dont bénéficie le Leitwolf et son rendement exceptionnel. Ce que Eric A. Balet, de Téléverbier commente en ces termes : « La largeur de 4,5 m des chenilles augmente le rendement de damage et permet en même temps d’obtenir des pistes d’une qualité remarquable, tout à fait comme nos clients les aiment. Quant à nos conducteurs, ils apprécient beaucoup les innovations apportées sur le nouveau Leitwolf, notamment le décalage parallèle de la fraise et le train de roulement actif ».

Et c’est bien une nouvelle prouesse technologique que ce système de décalage parallèle qui permet la détermination du comportement de la fraise au choix en mode parallèle ou libre, en fonction de la situation. Par ailleurs, le Leitwolf mesure 4,5 m de large au niveau des chenilles, soit 294 mm de plus que les véhicules comparables. La lame Master dont la largeur a été augmentée de 280 mm assure une plus grande force de poussée en même temps qu’une remarquable précision des bords de piste.

Même succès en Norvège

Le Leitwolf a convaincu aussi les Norvégiens. Les stations de Hafjell et Kvitfjell viennent effectivement de se doter d’un Leitwolf avec treuil : et dès les premières prises en main les utilisateurs n’en finissaient pas de s’extasier : « Conduire le Leitwolf, c’est super, il a une puissance énorme et tellement de traits impressionnants, comme le décalage parallèle de la fraise ou le système à secousses de la lame », s’extasie Espen Børresen qui travaille à l’Oslo Vinterpark de Tryvann. Les managers de Hafjell et Kvitfjell sont eux aussi stupéfaits par les performances et le confort du Leitwolf. « C’est une dameuse remarquablement fiable et d’une puissance extraordinaire ! Nous apprécions aussi beaucoup le confort de la cabine qui rendra le travail encore plus agréable pour nos conducteurs ! » devait déclarer Ole Erik Aasen responsable des engins de damage de Hafjell.

D'autres exemplaires ont été livrés en Allemagne, en Autriche, en Italie et en République tchèque. Et la voie du succès reste bien tracée pour 2014 puisque de nombreux autres domaines skiables attendent déjà, en se réjouissant à l’avance, l’arrivée prochaine de leur Leitwolf.

Une peinture hors du commun pour le Leitwolf : noir mat. Photo : Prinoth

Abonnement & Information media