Economie

Au risque de se répéter…

C’est reparti pour un tour. Autriche, Allemagne, Suisse, Italie, France, tout le monde est bien sûr dans les starting blocks en vue d’une nouvelle saison d’hiver pour laquelle les espoirs sont toujours plus nombreux et les objectifs toujours plus élevés. A la lumière du 1er Mountain Debrief Été auquel nous avons été ravis de participer à Châtel en août dernier, et dont nous vous livrons quelques conclusions dans les pages de ce cahier français d’ISR, nous sommes plus qu’optimistes pour l’avenir de cette économie de la montagne que nous accompagnons de notre expérience depuis de nombreuses années.

Au-delà du numérique, mot-clé incontournable et parfois envahissant de notre époque, l’innovation est omniprésente à la montagne. Des réflexions nouvelles sur des données de gestion essentielles, technologiques et de relation client, apportent à chaque saison des évolutions significatives pour les gestionnaires de remontées mécaniques, pour leurs équipes, et pour la qualité de l’expérience du ski et des vacances à la neige. Le « Pitch Inno’ » du dernier Congrès des Domaines Skiables de France, qui s’est tenu début octobre à Biarritz, est une bonne illustration des travaux de fond sur lesquels des approches totalement repensées s’ouvrent aux stations : les capteurs pour la surveillance électronique des garde-corps de télésièges (Eurolase), les solutions pour la protection des travailleurs isolés comme les chauffeurs de dameuses (EMD Ingénierie), ou encore l’application mobile MountainSécu qui combine alerte des pisteurs en cas d’accident et réseaux sociaux ludiques sur les pistes, montrent par exemple que l’heure est beaucoup à une gestion revisitée de la sécurité dans les stations. De contraintes opérationnelles fortes, les questions de sécurité peuvent être transformées en opportunités pour les professionnels du tourisme en montagne : gain d’efficacité par le contrôle des infrastructures en temps réel et à distance, nouveaux leviers de service et de chiffre d’affaires additionnel sur les domaines skiables via les applications mobiles, histoires nouvelles à raconter à la presse (on adore ça !) pour expliquer et valoriser les investissements… Les savoir-faire sont là, osons les mettre en avant !

Très bonne saison d’hiver à toutes et à tous, et au risque de nous répéter, pensez à ISR pour soutenir votre développement international.

Cordialement,

Patrick Buttard

Patrick Buttard, Correspondant d´ISR, Photo: B. Genet 2014

Economie

Au risque de se répéter…

C’est reparti pour un tour. Autriche, Allemagne, Suisse, Italie, France, tout le monde est bien sûr dans les starting blocks en vue d’une nouvelle saison d’hiver pour laquelle les espoirs sont toujours plus nombreux et les objectifs toujours plus élevés. A la lumière du 1er Mountain Debrief Été auquel nous avons été ravis de participer à Châtel en août dernier, et dont nous vous livrons quelques conclusions dans les pages de ce cahier français d’ISR, nous sommes plus qu’optimistes pour l’avenir de cette économie de la montagne que nous accompagnons de notre expérience depuis de nombreuses années.

Au-delà du numérique, mot-clé incontournable et parfois envahissant de notre époque, l’innovation est omniprésente à la montagne. Des réflexions nouvelles sur des données de gestion essentielles, technologiques et de relation client, apportent à chaque saison des évolutions significatives pour les gestionnaires de remontées mécaniques, pour leurs équipes, et pour la qualité de l’expérience du ski et des vacances à la neige. Le « Pitch Inno’ » du dernier Congrès des Domaines Skiables de France, qui s’est tenu début octobre à Biarritz, est une bonne illustration des travaux de fond sur lesquels des approches totalement repensées s’ouvrent aux stations : les capteurs pour la surveillance électronique des garde-corps de télésièges (Eurolase), les solutions pour la protection des travailleurs isolés comme les chauffeurs de dameuses (EMD Ingénierie), ou encore l’application mobile MountainSécu qui combine alerte des pisteurs en cas d’accident et réseaux sociaux ludiques sur les pistes, montrent par exemple que l’heure est beaucoup à une gestion revisitée de la sécurité dans les stations. De contraintes opérationnelles fortes, les questions de sécurité peuvent être transformées en opportunités pour les professionnels du tourisme en montagne : gain d’efficacité par le contrôle des infrastructures en temps réel et à distance, nouveaux leviers de service et de chiffre d’affaires additionnel sur les domaines skiables via les applications mobiles, histoires nouvelles à raconter à la presse (on adore ça !) pour expliquer et valoriser les investissements… Les savoir-faire sont là, osons les mettre en avant !

Très bonne saison d’hiver à toutes et à tous, et au risque de nous répéter, pensez à ISR pour soutenir votre développement international.

Cordialement,

Patrick Buttard

Patrick Buttard, Correspondant d´ISR, Photo: B. Genet 2014

Abonnement & Information media